contact us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right.

169 rue de tolbiac
75013
PARIS

Chacun Cherche Son Âne participe à l’amélioration des conditions de vie et à l’autonomie des familles de cultivateurs burkinabè dans une perspective de développement durable, grâce à ses 3 programmes.

Parrainons un âne

 

Aujourd’hui, dans la région de la boucle du Mouhoun, à Boromo et dans tout le Burkina Faso, les équipements agricoles utilisés majoritairement sont la pelle et la pioche (ou daba traditionnelle). Viennent ensuite les charrues et charrettes bovines et asines qui facilitent considérablement les récoltes. Malheureusement,  ces équipement ne sont pas disponibles pour toute la population (source : « Plan communal de développement de Boromo »-2009). 

L’achat d’un bœuf représente une somme importante pour un burkinabè : 150 000 Fcfa (environ 230€). Celui d’un âne, bien que moins onéreux, s’élève en moyenne à 40 000Fcfa (environ 60€). Ces animaux, très utiles à la tractation des charrues et charrettes, ne sont, faute de moyen financier, pas accessibles à toutes les familles.
Pourtant force est de constater, que l’âne est un animal domestique qui peut rendre de nombreux services à son propriétaire. Du transport de marchandises, en passant par les travaux champêtres ou la corvée d’eau, l’âne est l’outil indispensable pour améliorer son quotidien durablement.

Objectifs

Le programme « Parrainons un âne » propose à des familles de la région de Boromo, d’acquérir un âne par le biais d’un microcrédit à taux 0%, financé par des parrains, depuis la France. Les bénéficiaires du programme ont alors la possibilité d’acheter un âne à leur rythme sans coût supplémentaire puisque l’association prend en charge vaccins et frais vétérinaires pendant toute la durée du crédit.

 
 

Moyens

Les frais relatifs au microcrédit octroyé aux familles sont couverts par des « parrainages » acquis par le biais de CCSA-France auprès de particuliers et d’entreprises. Chaque parrainage représente 99€ et finance l’achat de l’âne ainsi qu’une partie des frais relatifs à son « suivi » (vétérinaire, déplacements et indemnisation des coordinateurs etc.). Les sommes remboursées par les familles bénéficiaires sont réinjectées dans l’association CCSA-Burkina Faso et couvrent une partie des frais de fonctionnement de l’association sur le terrain. Les autres frais sont financés grâce aux dons reçus par l’association en dehors des parrainages (adhésions, dons exceptionnels, partenariats etc.).

 


 
 
 

Pour parrainer un âne, cliquez ici

 

 
 

Soutenez les autres programmes solidaires en cliquant ici 

 
 

Nous remercions la fondation Lemarchand  pour son soutien aux programmes "Parrainons un âne" et "Des charrettes en partage".