contact us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right.

169 rue de tolbiac
75013
PARIS

Chacun Cherche Son Âne participe à l’amélioration des conditions de vie et à l’autonomie des familles de cultivateurs burkinabè dans une perspective de développement durable, grâce à ses 3 programmes.

Des ânes pour l'autonomie

 

Agir contre la disparition des ânes au burkina faso

 

Les conséquences du récent engouement des commerçants chinois pour l’exportation des peaux d’ânes sont inquiétantes : augmentation du prix de l’âne, difficultés des cultivateurs pour acheter leur âne à un prix « correct » etc.

Voir notre revue de presse sur l’abattage des ânes ici.

 

Dans la région de Boromo, certains paysans hésitent parfois entre vendre leur âne à 40 000 Fcfa à  leur voisin par le biais de CCSA ou le vendre à des commerçants qui l’abattront pour sa peau et rémunèreront le paysan jusqu’à 80 000 Fcfa.

CCSA souhaite soutenir les autorités burkinabè qui ont adopté le 3 août dernier, un décret « réglementant l’abattage et interdisant l’exportation » des ânes et de leurs produits, en développant un projet complémentaire « Des ânes pour l’autonomie ». Ce programme prendra la forme d’une pièce de théâtre participative et itinérante visant à sensibiliser les villageois sur l’importance de l’âne pour le développement durable et l’autonomie. 

 
 
 

Pour soutenir son élaboration, cliquez ici

Retrouvez un résumé du programme en cliquant ici