contact us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right.

169 rue de tolbiac
75013
PARIS

Chacun Cherche Son Âne participe à l’amélioration des conditions de vie et à l’autonomie des familles de cultivateurs burkinabè dans une perspective de développement durable, grâce à ses 3 programmes.

Florian

 

Portraits


Florian, donateur fidèle, nous parle de son engagement 

 
 

Adhérent et donateur fidèle de CCSA, combien d'ânes as tu parrainé  dans la région de Boromo ? Leur as tu donné un nom ? J’ai parrainé 2 ânes afin de m’assurer qu’ils puissent passer du bon temps complices tous les 2. Je me plais à les imaginer discuter de leur(s) conquête(s), ou se lancer des défis sur le « tirage de charrette ». Hus et Al sont 2 ânes bien bâtis, intelligents mais un peu seuls. Si vous parrainez  une ânesse sympa et pleine d’humour, merci de les mettre en relation.

Si tu étais un âne pendant 24h, que ferais-tu ? Je mangerais des touffes d’herbe en cherchant tranquillement une ombre rafraichissante et un peu caché pour en faire le moins possible. Par contre, quand mon maître aura mis la main sur moi, je mettrai un zèle particulier à transporter toutes les marchandises qui permettent de le faire vivre lui, et sa famille. 

En 2014, tu es plutôt "âne" ou "charrette" ? En 2014, je commence à investir dans une charrette pour permettre d’aider un peu plus les familles qui en ont bien besoin. Accessoirement, ça permettra à Al et Hus de donner plus, en en faisant un peu moins.

Si tu étais président de CCSA, quelle serait la première décision que tu prendrais pour l'association ? Je vois au quotidien des gens qui s’investissent dans l’association et font bouger les choses au maximum avec tous les moyens qui sont à leur disposition. Je ne changerais donc rien. Merci à vous.